Le processus de brassage

Grâce à un mélange de malt, d'eau, et de houblon, le brassage permet d'obtenir, après plusieurs étapes constituant un processus rigoureux, un jus sucré et aromatisé appelé "moût". Les différentes étapes du brassage sont les suivantes  :

1 - Le concassage
2 - L'empatage
3 - La filtration
4 - Le houblonnage
5 - La fermentation
6 - L'embouteillage

 

   1 - Le concassage

Le concassage du malt a pour but d’éclater les grains de malt en conservant au maximum les enveloppes pour permettre une bonne hydrolyse, et ceci, en générant le moins de farine possible.

 

2 - L'empatage    

Après avoir été concassé, le malt sera mélangé à l’eau  (c’est "l’empatage") ; il en résulte ce qu'on appelle "la maiche". C'est au cours de cette étape que, porté à différentes températures, l’amidon du malt sera transformé en sucres, future nourriture des levures.

 

   3 - La filtration

Une fois la totalité de l’amidon transformée en sucres, la maiche est filtrée pour obtenir d’un côté les drèches (restes de l’enveloppe du malt, qui pourront être donnés aux animaux), et de l’autre côté, le moût.

 

4 - Le houblonnage    

Le houblon est une plante dont les fleurs sont utilisées pour aromatiser la bière en préparation. Il existe de multiples variétés de houblon, certains très amers  et peu parfumés, d'autres très parfumés mais peu amers.  Le mélange moût / houblon sera porté à ébullition de 60 à 90 minutes pour extraire les huiles essentielles et l’amertume. Les différentes variétés de houblon seront ajoutées à des instants précis de l'ébullition, en fonction de l’amertume et des parfums  désirés.  Enfin, le moût sera débarrassé du houblon, et refroidi rapidement pour être ensemencé par les levures. A ce stade, le brassage est terminé ; la fermentation peut débuter.

 

   5 - La fermentation

La fermentation commence rapidement, avec une forte production de gaz carbonique. Après une semaine conservées à 20°C, les levures auront presque terminé de transformer les sucres. Ainsi, au terme de cette phase de fermentation, le moût est devenu bière ; elle  sera soutirée et  passée en seconde fermentation au frais pendant une quinzaine de jours.

 

6 - L'embouteillage    

La bière sera embouteillée platte (sans bulles), avec un léger re-sucrage. Une période en chambre chaude à 20°C permettra aux levures de gazéifier la bière.  Ainsi gazéifiée, elle sera gardée au frais pendant plusieurs semaines jusqu'à dégustation. Pour l'heure, la Lize est embouteillée en 33 ou 75 cl.

 

Photos du processus

Voir une vidéo du concassage.


Reste après filtration.


Après ébullition et mise en fermenteur du moût, matières ayant échappé à la filtration.


Houblonnage : associé à différents malts, le houblon confère à la bière son caractère.


Bière en fermentation.


Embouteillage de la Lize.


Brasserie Manev'Ale
Lieu-dit Le Riou
43520 Le Mazet-St-Voy
Port. : 06 51 59 43 26
Contact : brasseriemanevale@gmail.com

Conception du site : Sit'Esquisse - Copyright © 2010 Brasserie Manev'Ale - Mentions légales
Conception des étiquettes et du logo : Pierre Jourde, plasticien - Site de Pierre Jourde